• Lagom et développement durable

    Accueil > Écologie

    Ddéveloppement durable : prendre en compte les aspects environnementaux.
    Si pour beaucoup le lagom est un art de vivre, peu savent qu’ils est aussi résolument tourné vers la cause environnementale. Vous l’avez peut-être déjà entendu mais les Suédois sont des personnes connectés écologie. Une des bases de l’état d’esprit lagom est d’assimilé des habitudes de consommation radicalement différentes. C’est un fait. Si trouver le juste milieu dans son consumérisme est fondamental, comprendre que tout cela doit aller de pair avec l’environnement est à mon sens, une des clés de ce lifestyle.

    Smaken är som baken, delad

    Il repose sur le simple fait qu’à notre époque objets, vêtements, et achats diverses ont des durées de vie faibles. Vous l’avez peut-être récemment entendu ou lu, mais l’obsolescence programmée est un fait de société. Aux antipodes du lagom. Si de nos jours les industries donnent une date limite à leur objets, c’est avant tout dans un but de consommation et de sur-consommation. Destiné à ce que vous, les consommateurs, achetiez régulièrement le même produit, avec les mêmes capacités, mais nouveau. Toujours dans cet optique de pousser l’utilisateur à l’achat. Ce n’est absolument pas développer durablement.

    Je me rappelle avoir lu un livre disant que si vous aviez à créer une table pour votre salon, vous la feriez dans les meilleurs matériaux possible, avec le meilleur travail possible pour que cette table dure dans le temps. L’industrie fait le contraire car elle son but n’est pas la durabilité mais la consommation. Le lagom lui, est au paroxysme de ce modèle : il construit durable. Et qualitatif. D’abord dans une démarche de qualité personnelle et d’hygiène de vie. Mais aussi dans un but environnemental.

    CONSOMMER DURABLE

    Adopter l’art du Lagom, c’est avant tout ce prérequis de consommer dans une optique future. Consommer moins oui, mais consommer bien. Plutôt que d’acheter trois ou quatre produits similaires avec la même utilisation, on privilégiera un produit de qualité qui non seulement durera dans le temps, mais aussi réduira notre consommation. Par exemple n’acheter qu’un seul jeans de qualité au lieu de 3 bas de gamme. Le lifestyle lagom est une démarche minimaliste comme j’ai pu le dire au cours des posts. Mais aussi une démarche environnementale. Prendre conscience qu’acheter moins mais qualitativement s’inscrit dans des valeurs écologiques non négligeables. J’avais parlé de se débarrasser du superflu pour se sentir mieux. Et voici une autre technique : n’achetez que le nécessaire.

    C’est une prise de conscience à avoir, consommer ce dont vous avez réellement besoin est une des étapes vers le style de vie minimaliste du lagom. Dans de prochains post je vous ferai un inventaire des marques typiquement lagom pour consommer durable. Et finalement consommer mieux. Si consommer qualitativement est typiquement le style de vie minimaliste du lagom. Il est aussi enclin à cette préoccupation inhérente à la cause écologique.

    Consommer durablement à des fins environnementales

    Les Suédois et les scandinaves en général sont très préoccupés par l’environnement et sa préservation. S’il est important de le rappeler c’est qu’avant tout, et ça n’a pu vous échapper le bois et les plantes sont au cœur de l’art de vivre lagom. Le lagom respire la nature. Et aime la nature. Le style scandinave s’inspire fortement de la nature pour créer ses tendances, et ses espaces de cocooning. Il va de pair avec les causes et enjeux écologiques de notre époque.

    AVOIR UN COMPORTEMENT ÉCOLOGIQUE


    Avoir un comportement écologique quand on n’a pas l’habitude aux premiers abords paraît complexe. Pourtant c’est THE key, pour adopter l’art de vivre à la suédoise. Cela se passe d’abord et comme dit plus haut dans des habitudes de consommations qualitatives (consommer moins et mieux) mais aussi à travers différentes habitudes, et techniques à implanter au sein de sa vie quotidienne.

    La première chose pour moi qui me vient à l’esprit est le tri des déchets. Si petit à petit en France le tri sélectif se met en place, il est encore loin de la Suède championne d’Europe (du monde allez^^) du recyclage des déchets. En Suède c’est non seulement une obligation, mais une culture. Une culture en fait très profondément encrée dans les mentalités. Trier pour recycler ses déchets est une habitude pareille à celle des Français qui le matin vont chercher leur pain. Cela s’inscrit dans l’art de vivre suédois. Adopter le tri sélectif, mais aussi recycler ses déchets ménagers à des fins associatives ou caritatives se trouve être encré dans la mentalité des Suédois. Là bas non seulement le recyclage est une base, mais c’est aussi une volonté commerciale aussi. En Suède les entreprises et collectivités font des déchets une source de revenu notamment dans la production d’énergie. Comment faire coup double, recycler et créer des emplois tout en ayant une attitude de développement durable.

    Un autre point et ce sera le dernier je pense, recycler. Avoir un comportement écologique, c’est aussi recycler ses appareils ménagers, vêtements, accessoires, chaussures. Et finalement tous nos acquis. L’art de vivre du lagom ne peut-être dissocié de cette volonté inhérente qu’ont les Suédois à tout trier et recycler. Mais recycler n’est pas trié. Recycler c’est aussi trouver une autre utilisation à un objet de son quotidien et essayer au mieux de lui donner une nouvelle vie. Recycler son mobilier en bois, recycler de vieilles palettes de bois, recycler ses vieux vinyles. Vous devez avoir cet état d’esprit de recycler un maximum ce qui se compose de votre quotidien. Ou du moins, tenter si vous n’y arriver pas, par vous même de le proposer à d’autres. À travers des friperies, des sites de secondes mains, ou en autres recours le donner à des associations caritatives ou des personnes dans le besoin.

    Prendre quelques minutes chaque jour pour trier ses déchets, recycler, faire les bons choix de consommation fera qu’au fil du temps, le comportement éco-durable des Suédois deviendra une habitude. Et à mesure, le lagom et le style de vie minimaliste et qualitatif viendra à vous.