Lagom et Développement Durable

Développement durable : prendre en compte les aspects environnementaux.
Si pour beaucoup le lagom est un art de vivre, peu savent qu’il est aussi résolument tourné vers la cause environnementale. Vous l’avez peut-être déjà entendu mais les Suédois sont des personnes connectées écologie. Une des bases de l’état d’esprit lagom est d’assimilé des habitudes de consommation radicalement différentes. C’est un fait. Si trouver le juste milieu dans son consumérisme est fondamental, comprendre que tout cela doit aller de pair avec l’environnement est à mon sens, une des clés de ce lifestyle.

Smaken är som baken, delad

Il repose sur le simple fai qu’à notre époque objets, vêtements, et achats diverses ont des durées de vie faibles. Vous l’avez peut-être récemment entendu ou lu, mais l’obsolescence programmée est un fait de société. Aux antipodes du lagom. Si de nos jours les industries donnent une date limite à leurs objets, c’est avant tout dans un but de consommation et de surconsommation. Destiné à ce que vous, les consommateurs, achetiez régulièrement le même produit, avec les mêmes capacités, mais nouveau. Toujours dans cette optique de pousser l’utilisateur à l’achat. Ce n’est absolument pas développer durablement.

Je me rappelle avoir lu un livre disant que si vous aviez à créer une table pour votre salon, vous la feriez dans les meilleurs matériaux possible, avec le meilleur travail possible pour que cette table dure dans le temps. L’industrie fait le contraire car elle son but n’est pas la durabilité mais la consommation. Le lagom lui, est au paroxysme de ce modèle : il construit durable. Et qualitatif. D’abord dans une démarche de qualité personnelle et d’hygiène de vie. Mais aussi dans un but environnemental.

 

CONSOMMER DURABLE

consommer durablement

Adopter l’art du Lagom, c’est avant tout ce prérequis de consommer dans une optique future. Consommer moins oui, mais consommer bien. Plutôt que d’acheter trois ou quatre produits similaires avec la même utilisation, on privilégiera un produit de qualité qui non seulement durera dans le temps, mais aussi réduira notre consommation. Par exemple n’acheter qu’un seul jeans de qualité au lieu de 3 bas de gamme. Le lifestyle lagom est une démarche minimaliste comme j’ai pu le dire au cours des posts. Mais aussi une démarche environnementale. Prendre conscience qu’acheter moins mais qualitativement s’inscrit dans des valeurs écologiques non négligeables. J’avais parlé de se débarrasser du superflu pour se sentir mieux. Et voici une autre technique : n’achetez que le nécessaire.

C’est une prise de conscience à avoir, consommer ce dont vous avez réellement besoin est une des étapes vers le style de vie minimaliste du lagom. Dans de prochains post je vous ferai un inventaire des marques typiquement lagom pour consommer durable. Et finalement consommer mieux. Si consommer qualitativement est typiquement le style de vie minimaliste du lagom. Il est aussi enclin à cette préoccupation inhérente à la cause écologique.

Consommer durablement à des fins environnementales

Les Suédois et les Scandinaves en général sont très préoccupés par l’environnement et sa préservation. S’il est important de le rappeler c’est qu’avant tout, et ça n’a pu vous échapper le bois et les plantes sont au cœur de l’art de vivre lagom. Le lagom respire la nature. Et aime la nature. Le style scandinave s’inspire fortement de la nature pour créer ses tendances, et ses espaces de cocooning. Il va de pair avec les causes et enjeux écologiques de notre époque.

 

AVOIR UN COMPORTEMENT ÉCOLOGIQUE

Avoir un comportement écologique quand on n’a pas l’habitude aux premiers abords paraît complexe. Pourtant c’est THE key, pour adopter l’art de vivre à la suédoise. Cela se passe d’abord et comme dit plus haut dans des habitudes de consommations qualitatives (consommer moins et mieux) mais aussi à travers différentes habitudes, et techniques à implanter au sein de sa vie quotidienne.

La première chose pour moi qui me vient à l’esprit est le tri des déchets. Si petit à petit en France le tri sélectif se met en place, il est encore loin de la Suède championne d’Europe (du monde allez^^) du recyclage des déchets. En Suède c’est non seulement une obligation, mais une culture. Une culture en fait très profondément ancrée dans les mentalités. Trier pour recycler ses déchets est une habitude pareille à celle des Français qui le matin vont chercher leur pain. Cela s’inscrit dans l’art de vivre suédois. Adopter le tri sélectif, mais aussi recycler ses déchets ménagers à des fins associatives ou caritatives se trouve être ancré dans la mentalité des Suédois. Là bas non seulement le recyclage est une base, mais c’est aussi une volonté commerciale aussi. En Suède les entreprises et collectivités font des déchets une source de revenus notamment dans la production d’énergie. Comment faire coup double, recycler et créer des emplois tout en ayant une attitude de développement durable.

TIPS !!

  • Consommez mieux, avoir un raisonnement écologique c’est avant tout s’interroger sur sa consommation.
  • Évitez de titrer la chasse d’eau 50 fois par jour, 9 litres en moyenne de consommés…
  • Tournez-vous vers des produits écologiques, à l’emballage recyclé.

Un autre point et ce sera le dernier je pense, recycler. Avoir un comportement écologique, c’est aussi recycler ses appareils ménagers, vêtements, accessoires, chaussures. Et finalement tous nos acquis. L’art de vivre du lagom ne peut-être dissocié de cette volonté inhérente qu’ont les Suédois à tout trier et recycler. Mais recycler n’est pas trié. Recycler c’est aussi trouver une autre utilisation à un objet de son quotidien et essayer au mieux de lui donner une nouvelle vie. Recycler son mobilier en bois, recycler de vieilles palettes de bois, recycler ses vieux vinyles. Vous devez avoir cet état d’esprit de recycler un maximum ce qui se compose de votre quotidien. Ou du moins, tenter si vous n’y arriver pas, par vous même de le proposer à d’autres. À travers des friperies, des sites de seconde main, ou en autres recours le donner à des associations caritatives ou des personnes dans le besoin.

Prendre quelques minutes chaque jour pour trier ses déchets, recycler, faire les bons choix de consommation fera qu’au fil du temps, le comportement écodurable des Suédois deviendra une habitude. Et à mesure, le lagom et le style de vie minimaliste et qualitatif viendra à vous.

 

COMPRENDRE LES ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

développement, durable, lagom

Comprendre les enjeux du développement durable est important. Le lagom est une philosophie – comme je vous l’ai dit – encrée vers l’écologie. Ce n’est pas une simple pensée ou un simple art de vivre, l’enjeu ici est de bien comprendre que la nature est essentielle. Son respect notamment grâce au développement durable est un des accessits inhérents au lagom et l’art de vivre scandinave.

Se soucier de l’environnement doit être une chose primordiale pour vous, si vous désirez vous engager vers le minimaliste et le lagom. Cet état esprit ne doit pas être un simple coup de cœur mais bien un engagement. A l’heure où des espèces animales disparaissent et sont menacées, où les habitats naturels s’amoindrissent de jour en jour il est essentiel de faire un geste. Et pour ça comprendre les enjeux peut être un vrai vecteur de changement.

Vous le comprenez le lagom n’est donc pas seulement un simple art de vivre venu de Scandinavie mais bien une cause. Vous le remarquez d’ailleurs dans les intérieurs scandinaves, beaucoup de bois, de plantes, d’objets environnementaux sont présents. C’est un moyen pour chaque suédois de mettre la nature au cœur de l’habitation. Pour eux le développement durable est une chose quotidienne, une mentalité bien acquise. Faire de même c’est non seulement s’inviter un peu plus dans l’univers du lagom, mais aussi faire un geste pour la planète. Je crois qu’il est essentiel de le rappeler. A l’heure du réchauffement climatique et de toutes ces catastrophes naturelles, s’engager dans un art de vivre anti-consumériste ou du moins, en modérant sa consommation est un vrai acte de fois pour les générations futures.

TIPS !!

  • Renseignez-vous sur des forums dédiés à l’écologie, sur des échanges dédiés à la cause environnementale.
  • Allez sur le site Nations Unies où le climat est au cœur des attentions ! Vous comprendrez mieux les enjeux.

Le lagom (tout le comme le hygge d’ailleurs) est un art de vivre qui se veut respectueux de la Terre et de la nature. Il ne va pas contre la nature, il va de pair avec elle. Je trouve que c’est important, dans un monde ou de plus en plus cherche le bonheur dans une vie remplie, de démontrer qu’il possible de faire le contraire, d’adopter le minimaliste, tout en participant à l’effort écologique. N’hésitez donc pas à vous renseigner davantage sur le développement durable et ses enjeux, vous entrez un peu plus, dans tout cet univers lagom (:

LE LAGOM L’ART DE RECYCLER

Recycler lagom développement durable
Recylcer est important, je vous en parle souvent dans mes posts et vous ferai sans doute un article sur le recyclage et les manières de recycler. Pour l’instant je voulais en profiter pour un petit update à propose du lagom et de l’écologie.

L’art suédois du ni trop, ni trop peu, se trouve être au centre d’une philosophie de recyclage. Respecter la nature pour les Suédois est une priorité. Se vêtir dans les friperies, aborder la consommation de manière raisonnée et éthique est THE but ultime.Toujours dans cette philosophie écologique, utiliser et réutiliser des objets à des fins différentes de ce pour quoi ils étaient conçus devient plus qu’un art de vivre un jeu. La nature dans ce processus est d’ailleurs à l’honneur, la valoriser dans le recyclage d’objets en bois, d’objets en papier ou carton est pour moi la super idée du moment.

TIPS !!

  • Donnez vos vieux vêtements ou donnez-les à des entreprises qui aident les autres type lerelais.org
  • Chinez dans les brocantes, les friperies, les débarras, donner une seconde vie aux objets est une manière géniale de recycler.

A ce propos (celui du recyclage) vous devez savoir que la Suède et j’en suis très fière est le numéro 1 mondial du recyclage ! Quasiment 99% des déchets de la Suède sont recycler, quand je vous dit que la Suède et les Suédois sont tournés vers l’écologie…

LUTTER CONTRE LE CONSUMÉRISME

design minimaliste - lagom - hygge

Si je vous parle souvent de consommer mieux ou comment le lagom est un art de vivre résolument écologiste une chose est claire et important pour moi : lutter contre le consumérisme. C’est une de mes philosophie ou du moins l’une d’elle. Evidemment je consomme moi aussi pas mal, mais non seulement j’essaie de consommer juste (rappelez-vous le crédo du lagom “ni trop, ni trop peu”) mais j’essaie surtout de consommer moins !

Lutter contre le consumérisme c’est avant tout sensibiliser les gens au fait qu’un art de vivre différent et écologique, ou du moins allant dans le sens du développement durable et du lagom est envisageable. Si en Suède comme je vous l’illustrais plus haut le recyclage est une priorité et aussi une source de revenus, il faut bien comprendre que dans nos pays occidentaux, le recyclage est loin d’être la priorité. Sensibiliser donc les gens à ça me paraît vital et complètement lagom.

Car consommer n’est pas la meilleure façon de s’investir dans l’état d’esprit lagom, et l’était d’esprit minimaliste, il faut le comprendre une fois pour toute, que la consommation peut être modérée, reléguée au second plan. Bien évidemment de nos jours de plus en plus de pays font des efforts sur des domaines comme le recyclage ou le tri des déchets, mais c’est à nous – à mon sens, de prendre les choses en main. De s’éveiller à une autre philosophie, de penser autrement pour faire de notre Terre un endroit plus à même d’accueillir les générations futures.

Réduire le consumérisme va de pair avec un état d’esprit minimaliste et lagom, alors pourquoi ne pas essayer de consommer moins tout simplement ? Et pourquoi ne pas tenter d’être éco-responsable ?

3 thoughts on “Lagom et Développement Durable

  • Avatar
    Reply Cindy mars 5, 2018 at 6:09

    Ah super ça ! Depuis le temps que je cherchais un blog sur le style de vie minimaliste ! J’adore ! Je partage tous tes conseils sur les mauvaises habitudes qu’on a les occidentaux sur le “consumérisme”. C’est radical, gros compliments ! Vraiment super et pleines de bonnes résolutions !
    Merci.

  • Avatar
    Reply Marie-Ange mars 6, 2018 at 12:24

    Je partage l’avis de cindy, sans le savoir j’ai toujours fait du Lagom chez moi. Pour moi recycler et s’investir dans la cause environnementale est nécessaire. Comme tu le dis si bien Irina à une époque ou la surconsommation est devenue un style de vie, l’antichambre de l’écologie est ce style de vie à la suédoise. Et ce style de vie à la danoise (si j’ai bien compris).
    Être un éco-citoyen est une réalité de tout les jours pour moi. D’autant plus nécessaire quand on a des enfants et petits enfants. Et qu’on se soucie un minimum de leur avenir. Je vais continuer à lire avec plaisir ton blog et celui de “monsieur j’accumule” car je trouve qu’il est plein de petites choses essentielles à une vie simple. Et heureuse surtout.
    Le lagom, j’adhère !
    M-a.

  • Avatar
    Reply Anaëlle mars 7, 2018 at 3:13

    Compliments pour ce blog. Je cherchais des blogs lifestyle avec un modèle économique différent. J’entends par là, une vision des choses différente. Peut-être moins matérialiste et plus spirituelle. Tout ce concept de vie minimaliste, petit à petit arrive en France.
    Prendre du recul sur notre mode de vie, et adopter le Lagom à défaut de rendre le pays scandinave apportera une bonne part frugale et énergétique à son “cocon”.
    Bise, ana <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *